Touringers.org, le forum des amateurs de touring en véhicules anciens et de collection
facebook Touringerspinterest Touringersinstagram Touringerstwitter Touringersgoogle+ Touringers

Rouletabille est un personnage de roman.

Pour tout véhicule antérieur à aujourd'hui
  • Sujet 2
  • Sujet 1
  • Appel
  • 1
  • 2
  • 3
  • Savoir
  • Communication
  • 1
  • 2

Zoulou's Road-Trips ...

  • Zoulou72
  • Portrait de Zoulou72 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Touringer Confirmé
  • Touringer Confirmé
Plus d'informations
15 Avr 2017 09:44 #1808 par Zoulou72
Zoulou72 a créé le sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Celui-ci arrive à grand pas ... tout est bouclé ... départ bientôt ! :) :) :)



Ferai suive le live ...
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Avr 2017 09:51 #1813 par indienestmonnom
indienestmonnom a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Sympa ! :thumbup:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Zoulou72
  • Portrait de Zoulou72 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Touringer Confirmé
  • Touringer Confirmé
Plus d'informations
02 Mai 2017 14:59 #2080 par Zoulou72
Zoulou72 a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Le kit du "Touringer" ... Départ samedi matin 7:00 "sharp" ... Direction le sud ! :)



Des Grands Crus Classés à gagner en fonction du questionnaire !
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Mai 2017 18:42 #2081 par indienestmonnom
indienestmonnom a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Très bon !! :thumbup: :rofl:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Mai 2017 10:52 #2219 par indienestmonnom
indienestmonnom a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Bon alors ? :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Zoulou72
  • Portrait de Zoulou72 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Touringer Confirmé
  • Touringer Confirmé
Plus d'informations
16 Mai 2017 15:01 #2297 par Zoulou72
Zoulou72 a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Jour #1

Départ sous le beau temps depuis le Mans ...




Descente plein sud ... vers la rive sud de la Dordogne ... Ancienne N10, pit stop à Mansle.


Sous le soleil ... c'est quand même mieux


Routes champêtres à compter d’Angoulême


On passe aux choses sérieuses


Puis encore plus sérieux ... début de la phase épicurienne


Langoustines Bretonnes rôties, jeunes carottes, coriandre et fruits de la passion


Après j'ai mis sur off, plus de photos ... le vin aidant ...

L’aiguillette de Saint Pierre de « chez Lolo », ravioles printanières, fumet réduit au vin de Saussignac et gingembre
Le Citron et la noisette en contraste de saveurs

Jour #2 ........................ A suivre

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Mai 2017 08:37 #2303 par indienestmonnom
indienestmonnom a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Aaaaah, voila qu'il est bon ! Ça me fait quelque chose de voir inscrit mon prénom sur ta caisse... ;) Merci pour cette mise en bouche !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Zoulou72
  • Portrait de Zoulou72 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Touringer Confirmé
  • Touringer Confirmé
Plus d'informations
23 Mai 2017 16:07 - 23 Mai 2017 16:49 #2332 par Zoulou72
Zoulou72 a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Jour #2

Lever de camp au Chateau des Vigiers de bonne heure ... bonne humeur ...


Descente vers la Dordogne au travers des vignes et chateaux des vignobles de Bergerac ...


Itinéraire du road-trip, c'est partie pour ~ 250 kms de petites routes ...





Stop à Montbazillac ... En plus du chateau vue exceptionnelle sur Bergerac et la vallée de la Dordogne ...




Direction Montpazier, superbe et authentique bastide, par la vallée de la Dordogne et son canal, puis la vallée qui monte à Beaumont du Périgord, bastide remarquable aussi



Montpazier
Nom : Monpazier apparaît au xIIIe siècle, signifiant "lieu fortifié du mont de la paix"
Fondation : 1284
Fondateur : Edouard Ier. Paréage avec Pierre de Gontaut, seigneur de Biron.

La bastide de Monpazier fut fondée, en 1284, au nom d'Edouard Ier d’Angleterre, par son sénéchal Jean de Grailly qui, en 1285, passa un contrat de paréage avec Pierre de Gontaut, seigneur de Biron. Ce dernier apporta les terrains, en l’occurrence le mont Pazerii, recouvert d’une forêt dense. Ce site offrait bien des avantages stratégiques : il contrôlait la route reliant l’Agenais au sud du Périgord et complétait ainsi la zone de défense déjà entreprise avec la création successive de Lalinde, Beaumont et Roquepine. Aux termes de cet acte, l’administration et l’exercice de la justice furent partagés entre le duc d’Aquitaine et le seigneur. Une moitié des impôts revenait à chaque partie. Le premier bayle fut Bertrand de Panissols qui se révéla un administrateur avisé et respecté de tous. Les marchés du jeudi et les foires annuelles des Ier mai, 6 août et 18 novembre attirèrent les foules. Le calme régna et la bastide devint prospère.
Au cours de la Guerre de Cent Ans, Monpazier passa et repassa de la domination des Capétiens à celle des Plantagenêts. Ce n'est que sous le règne de Charles V, roi de France de 1366 à 1380, qu'elle devient définitivement française, et ce, en 1369. Entre temps, elle fut reprise par les Français pas moins de quatre fois entre 1303 et 1369. C’est ainsi qu’en 1303, Philippe le Bel confisque l’Aquitaine au traité de Paris et place Monpazier sous son autorité en 1312. En 1316, Edouard, le second, reprend la bastide jusqu’en 1327, où elle redevient française pour une période de vingt ans. Après quoi elle repasse aux mains du comte de Derby pour une courte période de quatre ans. Puis à nouveau française jusqu’en 1360, date à laquelle elle redevient une dernière fois anglaise, par le traité de Brétigny, jusqu’en 1369.
En plus des affres provoquées par la guerre, la bastide connut les années de disette, puis ce fut l’année de la fièvre typhoïde et enfin en 1350, la peste noire qui ravageait le Midi de la France.
Dès 1557, la Réforme, encouragée par les seigneurs de Biron, inaugura une nouvelle ère de violence. En 1574, la bastide est livrée par trahison au chef huguenot Geoffroy de Vivans qui s’illustrera plus tard dans la prise de Domme. À la fin du siècle (1594), Monpazier joua un rôle majeur dans la révolte des Croquants du Périgord. 8000 croquants s’y rassemblèrent en 1637 sous les ordres de Buffarot, un tisserand des environs, qui fut fait prisonnier et roué vif sur la grande place, un jour de foire…

La Bastide :
C’est la bastide la mieux conservée du Périgord avec ses 32 monuments classés. C’est aussi la plus harmonieuse. Le plan de Monpazier est devenu au XIXe Siècle, le plan théorisé des bastides. La bastide de Monpazier fut créée a novo, c’est-à-dire qu’elle a surgi de terre dans une zone dépourvue de constructions antérieures. Inscrite dans un quadrilatère parfait de 400 m sur 220 m, des rues droites de 8 mètres de large courent d'une extrémité à l'autre parallèlement aux grands côtés. À l'origine, toutes les habitations de Monpazier étaient de dimensions identiques, à savoir 8 mètres de façade pour 20 mètres de profondeur.

A découvrir :
• La place des Cornières : elle présente un carré parfait bordé de maisons.
• La halle centrale, charpente en châtaignier, qui a conservé ses mesures à grains.
• L’église Saint-Dominique, s’ouvre sur un portail à voussure en plein cintre. Elle présente une nef unique à quatre travées voûtée d'ogives, flanquée de deux chapelles latérales.
• Maison dite «Du Chapitre» : située derrière l’église, rue Notre-Dame, cette maison de trois étages est la plus haute de Monpazier et la plus ancienne aussi. Elle servait autrefois de grange aux Dîmes, dans laquelle étaient entreposées les parts des récoltes réquisitionnées pour l'impôt.
• Les remparts ainsi que trois portes fortifiées.


Départ vers Domme via Belvès, Siorac en Périgord, Les trois chateaux ... Milandes, Fayrac, Castelnaud, montée et descente vers Cenac et montée finale vers Domme ... un vrai régal de petites routes tortueuses à souhaits. La montée vers Domme a été :cheer: :cheer: :cheer: ! Ma tendre et chère n'a pas vraiment appréciée !



Domme
Nom : Domme viendrait du nom gaulois duma, la montagne
Fondation : 1281
Fondateur : Philippe le Hardi, sénéchal de Périgord.

La bastide royale française du Mont de Domme, occupe la partie est d’une falaise escarpée surplombant la Dordogne, haute de 150 m, tandis que l’extrémité ouest est occupée par le château féodal de Domme-Vieille (XIe et XIIe). C’est en 1281 que le sénéchal Simon de Melun achète la partie orientale à Guillaume de Domme, pour le compte de Philippe II le Hardi, roi de France, tandis que Domme-Vieille resta aux Évêques de Sarlat. Dès sa création, Domme se voit accorder des privilèges considérables comme celui de battre sa propre monnaie, d’avoir des consuls, administrateurs et juges, ainsi que des exemptions.
Le site de Domme constituait un emplacement hautement stratégique qui semblait idéal pour contrecarrer les velléités d’expansion anglo-gasconnes. Et pourtant, sa position privilégiée n’empêcha pas la bastide d’être prise et reprise plusieurs fois. Dès 1347, les Anglais s’emparent de la ville et celle-ci devient tour à tour bastide anglaise ou française. Les méfaits de la guerre furent tels qu’en 1415 la paroisse qui comptait auparavant 1000 fidèles n’en comptait plus qu’une centaine. Le sénéchal du Périgord dut interdire à tout habitant de quitter la bastide sous peine de se voir confisquer ses biens. Ce n’est qu’en 1438 que la bastide redevient définitivement française. Après la Guerre de Cent Ans et avant que n’éclatent les guerres de religion suit une période de reconstruction. Cité catholique, Domme résiste vaillamment aux huguenots jusqu’en 1588, date à laquelle la bastide tombe, par la ruse. Après seize années d’efforts, Geoffroy de Vivans, fameux capitaine huguenot périgourdin, grimpe avec une grosse poignée d’hommes le long des rochers de la Barre, endroit si abrupte qu’il n’est pas fortifié. Il pénètre enfin dans la ville et, faisant battre les tambours et résonner les trompettes, réveillent la population qui, encore toute endormie, laisse les assaillants ouvrir les portes au gros de la troupe. Il s'y retrancha, rasa partiellement l’ancien prieuré d’augustins fondé en 1375 ainsi que l’église. Les succès grandissant des catholiques l’obligeront à vendre la bastide en 1592. La paix revenue, ces édifices reconstruits, un collège fut fondé au couvent. En 1594, les «Croquants» se soulevèrent et impliquèrent de nombreux Dommois. Ils récidivèrent en 1637 et la cité fut le théâtre de quelques escarmouches…

A découvrir :
• La ceinture de remparts percées de trois portes : la porte Delbos qui signifie "du bois" en français, la porte des Tours et la porte de la Combe dont les deux escaliers permettent d’accéder au chemin de ronde.
• Maisons dites «le Castellet» du XVIIe, «le Tournoi», «le Touzon» du XVIIIe, l’ancien Hôtel de ville.
• La place de la Halle, située sur la partie haute de la ville.
• Hôtel du Gouverneur du XVe à façade XVIIe.
• La Maison commune où se réunissaient les consuls de la ville.
• Près de la place de la Rode, l’hôtel du batteur de Monnaies.
• La place de Rode est l’une des deux places de la bastide. Elle est non seulement le lieu des supplices (place de «la Roue») mais aussi celle des foires qui s’y tenaient, quatre fois l’an, sur décision royale.
• La demeure Delol, une des dernières bâtisses typiquement dommoise.
• Les halles de pierres sèches datent du XVIIe.
• L’ancien couvent des Augustins, et son logis.
• Le belvédère de la "Barre" de Domme.

Domme étant au point tournant, déjeuné au Belvédère avec vue imprenable sur la vallée de la Dordogne. Choix du menu :
Gravelax de truite, caviar de Neuvic vinaigrette vodka citron
Ou
Foi gras de canard, rôti entier servi froid, laqué de Noix, royale de foie gras, gelée de café et rillettes de noix.
Suprême de volaille sauce Albufera
Ou
Un poisson selon les marées du moment à définir une semaine avant.
La fraise comme une tarte
Ou
Soufflé glacé aux Noix et sa liqueur
Toujours au top depuis 30 ans, maison familiale ... je recommande +++
Après cette pose "bacchurienne", visite de Domme, a voir mais moins authentique et beaucoup plus touristique que Montpazier.

Direction Jardin de Marqueyssac par Groléjac, Carsac, Le Cingle de Monfort, Montfort, La Roque Gageac ...


Les Jardins de Marqeyssac
Les Jardins de Marqueyssac : les plus beaux panoramas du Périgord.
C’est aujourd’hui le jardin le plus visité du Périgord. Site classé, les jardins romantiques et pittoresques de Marqueyssac offrent plus de 6 kilomètres de promenades ombragées, bordées de 150 000 buis centenaires taillés à la main, et agrémentées de belvédères, rocailles, parcours d’eau et théâtres de verdure.
Du Belvédère de la Dordogne, à 130 mètres au-dessus de la rivière, se déploie un point de vue exceptionnel sur l’ensemble de la vallée, ses châteaux et ses plus beaux villages de France.
Le parc du château de Marqueyssac, site classé, est un domaine privé, né de l’histoire d’une famille remontant au XVIIe siècle. Marqueyssac est une des plus belles réussites des jardins romantiques du XIXe siècle.
À Marqueyssac, l'art topiaire met le buis en valeur avec une fantaisie pleine de mouvement. Le tracé du jardin aux allées sinueuses est typique des aménagements réalisés en France sous Napoléon III. Les rondeurs et la taille moutonnante des buis confèrent à Marqueyssac douceur et romantisme et contribuent à la concordance des jardins avec les collines de la vallée de la Dordogne dont ils sont indissociables.
Aménagé sur un éperon rocheux, le parc domine la vallée de ses hautes falaises. Du « Belvédère de la Dordogne ». Ce point de vue exceptionnel embrasse l’ensemble de la vallée : Beynac, Cazenac, Fayrac, Castelnaud, La Roque-Gageac et Domme.

Puis retour vers le Chateau des Vigiers via Beynac, Saint-Cyprien, Limeuil, Trémolat, Lalinde ...

Diner animé avec questionnaire culturel sur la journée ...



Cadeau pour l'équipe gagnante, pour motivation, bouteilles d'un Premier Grand Cru Classé : Château Cheval Blanc :) :) :)

Etant l'organisateur, je me suis abstenu ! :( :( :(

Elle seront partagées lors d'une prochaine soirée ! Ouf ...

Jour #3 ........................ A suivre

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mai 2017 18:10 #2351 par indienestmonnom
indienestmonnom a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
J'adore ce mélange entre la route, la culture et le jeu. Il faut dire que le terrain choisi s'y prête à merveille. Toutes mes félicitations pour ton organisation ! :thumbup: :thumbup: Et puis une bouteille de Cheval Blanc en cadeau pour le vainqueur du questionnaire, ça c'est du sérieux ! ;) Vivement la suite...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Zoulou72
  • Portrait de Zoulou72 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Touringer Confirmé
  • Touringer Confirmé
Plus d'informations
02 Jui 2017 11:36 - 02 Jui 2017 22:32 #2429 par Zoulou72
Zoulou72 a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Jour #3

Départ tardif du Chateau après une soirée ... arrosée ! La nuit a été bonne ...

Descente vers la Dordogne et balade sur la rive sud ...


Puis remonté dans le vignoble sur le plateau au dessus et en route vers Castillon-La-Bataille


Belle descente vers Castillon ... route vraiment superbe !


Traversée de la Dordogne et montée vers Saint-Emillion ...


Un oubli ... le parcours


Un Chateau de Saint-Emillion ... Chateau Beauséjour


Saint-Emillion ... vue des Cordelliers


Visite de la ville de Saint-Emillion
Au cœur du pays du Libournais, dans une région de douces collines viticoles et de bosquets verdoyants, cette petite cité médiévale campée sur une éminence calcaire bénéficie de sa situation au carrefour du Bordelais, de la Saintonge et du Périgord.
Le site présente des traces d’occupation dès 35 000 avant notre ère. Une villa gallo-romaine5 a également existé en bas du coteau destinant le site à la culture de la vigne. En attestent divers éléments de mosaïques découverts au lieu-dit Le Palat.
Au VIIIe siècle, un moine breton natif de Vannes nommé Émilion choisit comme lieu de retraite Ascumbas (ancien nom du site de Saint-Émilion). Cet homme de cœur quitta sa famille et sa Bretagne natale pour entrer dans les ordres. Il fut d’abord victime des pires injustices auxquelles il répondit toujours par la plus grande bonté.
Émilion était un moine, trésorier de l'évêque de Vannes, qui partit en pèlerinage à Compostelle. Au retour, il s'arrêta au village qui porte désormais son nom, et qui s'écrit en breton "Sant Milion". Son nom fut donné en Côtes d'Armor à l'église édifiée au XVe siècle à Loguivy-Plougras (Plougras étant la commune mère, autrefois "Plou-Croas", la paroisse de la Croix, et Loguivy étant une trêve en dépendant). Une statue de Sant Milion est placée dans le cœur de cette église: aux pieds du moine trois gros pains ronds destinés aux pauvres.
Économe au prieuré de Saujon, en Saintonge, comblé de louanges et de respect en raison de sa grande vertu, Émilion finit par se retirer, loin de tous, dans la forêt des Combes qui recouvrait jadis l’actuel site de Saint-Émilion.
Par ses miracles et sa générosité, sa renommée rayonna par-delà la vallée et de nombreux disciples le rejoignirent. Durant dix-sept ans, Émilion évangélisa la population, créant ainsi un site monastique auquel fut donné son nom après sa mort. Une communauté de moines bénédictins géra l’accès à ce lieu de pèlerinage jusqu’en 1110, date à laquelle une réforme engagée par l’évêque de Bordeaux permit l’installation d’un chapitre de chanoines augustins.
La ville se construisit au long du Moyen Âge, elle fut fermée par des remparts dès le début du XIIIe siècle.
Au cours de la période de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom révolutionnaire d'Émilion-la-Montagne.
Les monuments de la cité témoignent de la vie commerçante et viticole riche dans et en dehors de la cité. Les ruelles escarpées permettent de découvrir un village étalé en forme d’amphithéâtre sur le versant sud du plateau calcaire ; de celui-ci furent extraites toutes les pierres ayant servi à la construction des maisons, remparts, églises et monastères au long des siècles. La partie souterraine du village présente autant de témoignages du passé que sa partie construite, en particulier l’église monolithe.
• L'église monolithe : connue pour être la seconde plus grande église monolithe
• L'église collégiale et son cloître
• Le cloître des Cordeliers avec les ruines de l'église et du cloître
• La tour du Roy ou château du Roi est un donjon-citadelle édifié en 1237 sur ordre d'Henri III, roi d'Angleterre et duc d'Aquitaine. Ce donjon carré a abrité l'Hôtel de ville jusqu'en 1608
• le palais des Archevêques
• l'église Saint-Martin de Mazerat
• la porte de la Cadène
• les remparts
• la maison Gothique, rue Guadet
• les catacombes

Départ et retour vers Le Mans au travers du vignoble Bordelais ... Chateau Cheval Blanc ... mon préféré


Puis Pétrus sur notre route ...


... reste un road trip très agréable, dans la parfaite ligne Epicure et Culture ... Quelques bonnes bouteilles à consommer ... l'année prochaine ce n'est pas moi qui organise.

Mais je vais préparer une sortie "Route d'Auvergne" ... pour les Touringers ... suite suivra.

Ben Dimanche Départ pour la Corse ... :) :) :) La RS est prête, Madame aussi !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Jui 2017 16:14 - 02 Jui 2017 16:38 #2431 par indienestmonnom
indienestmonnom a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
T'assures, merci pour le CR ! N'empêche, ça me ferait suer de passer par Cheval Blanc et Petrus, sans se claquer une chtite boutanche... :whistle: :S

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Zoulou72
  • Portrait de Zoulou72 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Touringer Confirmé
  • Touringer Confirmé
Plus d'informations
02 Jui 2017 22:31 #2434 par Zoulou72
Zoulou72 a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...

indienestmonnom écrit: T'assures, merci pour le CR ! N'empêche, ça me ferait suer de passer par Cheval Blanc et Petrus, sans se claquer une chtite boutanche... :whistle: :S


Personne ne te dis qu'il n'y en as pas quelque unes dans le coffre avant ... ! ;) ;) ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Jui 2017 16:47 #2448 par indienestmonnom
indienestmonnom a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Tu te rappelles de la pub où on voit un mec charger ses bagages de luxe dans le coffre arrière d'une Porsche ? Ben là, c'est pareil, c'est pas possible. :D;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Zoulou72
  • Portrait de Zoulou72 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Touringer Confirmé
  • Touringer Confirmé
Plus d'informations
12 Déc 2017 11:02 #3643 par Zoulou72
Zoulou72 a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Le WE dernier, j'avais organisé une petite sortie "Epicure et Culture" au départ du Mans dans le "Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine". Road trip au départ d'Arnage et retour à Arnage.

La météo a été relativement clémente. Pour ceux intéressés, ci-joint les road-book et pour la partie Culture les point d’intérêts, faisable sur une journée sans se presser.

La Loire ligérienne, c'est beau aussi en hiver !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Déc 2017 11:42 - 12 Déc 2017 11:43 #3645 par indienestmonnom
indienestmonnom a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
C'est vraiment très sympa de fournir tes road-books, et tes pages historiques sont toujours un régal ! :thumbup: :thumbup: T'as pas eu le temps de prendre des photos ? ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Zoulou72
  • Portrait de Zoulou72 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Touringer Confirmé
  • Touringer Confirmé
Plus d'informations
12 Déc 2017 13:56 #3646 par Zoulou72
Zoulou72 a répondu au sujet : Zoulou's Road-Trips ...
Salut l'indien,

Non pas vraiment et puis la journée était plutôt maussade, pas trop de pluie, mais vraiment gris, en plus je n'aime pas trop les couleurs de l'hiver. Etant l'organisateur je me suis focalisé sur la réussite de cette journée, timing et cadrage.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.